A quoi sert un odomètre / roue de mesure

L’odomètre ou roue de mesure est un outil qui sert à évaluer la distance. Encore appelé compteur kilométrique, on s’en sert pour déterminer la distance parcourue par un engin ou un véhicule. Il est généralement équipé de roues et garantit une prise de mesure fiable. 

Les différents types d’odomètre

– Les odomètres mécaniques

Ils disposent d’un système d’affichage essentiellement constitué d’une rangée de plusieurs roues sur lesquelles sont écrites des chiffres allant de 0 à 9 et qui tournent autour d’un même axe. 

– Les odomètres électroniques

Les odomètres électroniques fonctionnent suivant deux méthodes. Soit par un câble engainé qui relie la sortie de prise de mouvement et l’odomètre-tachymètre muni d’un capteur transformant les rotations en impulsions électriques. Soit par un capteur relié à l’odomètre et qui est intégré à l’un des organes de mesure de vitesse et de distance. 

Le fonctionnement d’un odomètre

A la base, un odomètre est constitué d’une roue qui est en contact direct avec le sol et qui tourne tout en entraînant un plateau à l’aide de plusieurs pignons. Le plateau traîné est constitué de plusieurs cases contenant chacune un caillou ou une bille qui, à une position donnée des cases tombes à travers des trous dans un tiroir. Ainsi, le nombre de billes dans le tiroir à la fin de la mesure indique la distance parcourue. La technologie a ensuite évoluée pour laisser place à  des odomètres montés sur une roue. A chaque rotation de la roue, un mécanisme est actionné à l’aide d’un doigt fixé sur l’un des rayons de la roue. Ce mécanisme, grâce à un système d’engrenages, fait tourner des disques sur lesquelles sont inscrites des chiffres correspondant à des distances. Cette technologie de prise de mesure a continué à évoluer jusqu’à l’ère des odomètres mécaniques et électroniques, qui mettent en jeu des système de mesure de distance beaucoup plus sophistiqués. 

Les types d’affichages

Il existe généralement trois types d’affichage en fonction du type de compteur de l’odomètre.

Il s’agit de l’affichage numérique, de l’affichage linéaire à aiguille et de l’affichage rond à aiguille. 

Les calibrages et les erreurs

Il existe des cas où les systèmes de mesure des odomètres signalent des valeurs erronées. Il s’agit des cas de mise en place de pneumatiques particulières. Dans ces cas là, le premier élément qui fausse les mesures est la circonférence des nouvelles roues. Si les nouvelles roue sont plus, ou moins grandes que les roue initiales, les mesures risquent d’être faussée. Dans ces cas, il est possible de rajouter un odomètre partiel ou même totale qui peut être réglé par ordinateurs. Il est aussi possible de faire sceller ces odomètres complémentaires par des ateliers légalement habilités à le faire, pour en faire un usage commercial. Par ailleurs, certains modèles particulier d’odomètres dispose d’un indicateur de vitesse instantanée et permettent un enregistrement permanent favorisant les contrôles. C’est le cas des véhicules de transport commun et des véhicules poids lourd par exemple.

Les véhicules de transport de charges et de personne peuvent également en disposer mais ils doivent être placés de façon visible.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *