Quelles sont les étapes de la pose d’un portail ?

La pose d’un portail peut être divisée en quatre grandes étapes. Il s’agit d’abord de la préparation du site pour l’installation et la fabrication des structures métalliques. Vient ensuite le martelage du portail dans des piliers métalliques et la prévention du décalage de la structure de pose.

Préparation du site pour l’installation

Toute pose de portail est précédée d’un processus de conception. La première étape de ce processus est le choix d’un site pour l’installation du portail. Le client indique le lieu de mise en place de la structure. Le spécialiste examiné ensuite la possibilité d’installer la structure sur l’emplacement suggéré.

L’installateur et le client conviennent des travaux nécessaires à l’installation lors de l’inspection du site. Toutes les mesures à prendre sont justifiées sur la base des codes du bâtiment existant. Elles sont également définies au regard de la propre expérience de l’installateur pour ce type de projet.

Une fois le site sélectionné, l’installateur et le client pourront discuter d’un devis pour les travaux à mener. Le devis n’est pas seulement défini au regard des matériaux nécessaires ou de la difficulté du projet. Il tient aussi aux prestations de l’installateur et des possibilités financières du client.

Fabrication des structures métalliques

Les structures métalliques pour la pose d’un portail sont fabriquées d’après un processus en trois étapes. La première consiste à préparer le matériau et à le découper en parties prédéfinies. Un installateur de portail dans le Calvados utilisera seulement des matériaux conditionnés et neufs. La deuxième étape est un travail de soudage d’après un gabarit préalablement conçu.

Un équipement de soudage automatique ou semi-automatique est utilisé à cette fin pour réduire la déformation du métal. La troisième étape consiste quant à elle à un traitement à partir de composés anticorrosion et de peinture pour des portails battants. Les cordons de soudure sont prénettoyés. Le portail est livré sur le site d’installation dans un ensemble complet. Il est renforcé avec des raidisseurs pour les fixations si des entraînements automatiques doivent être connectés.

Martelage dans des piliers métalliques

La méthode la plus économique et la plus rapide pour la pose d’un portail battant est le martelage dans des piliers métalliques. Elle offre des possibilités de remplacement, de réparation et d’auto-installation. Les poteaux métalliques doivent être enfoncés dans le sol à une profondeur d’environ 1,5 mètre.

Ils sont ensuite connectés au reste de la clôture. Les piliers sont reliés entre eux avec une barre amovible. Les cadres des deux vantaux doivent être soudés sur les supports déjà exposés. Les portails battants sont réalisés sur une surface plane et lisse.

Prévention du décalage de la structure de pose

Après l’installation de piliers métalliques, les cadres du portail sont accrochés à l’aide de charnières, en tenant compte de l’espace nécessaire. La distance entre les vantaux permet au portillon et au portail de maintenir un bon fonctionnement. La structure peut se décaler légèrement des poteaux au fil du temps.

Ce décalage est souvent dû au mouvement du sol, et surtout durant les saisons pluvieuses. La solution à un tel problème est l’utilisation d’un cadre rigide le long de tout du portail. Cela peut a priori limiter les déplacements en hauteur dans les portes de garage en métal.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *