Comment réparer son groupe électrogène

Le groupe électrogène, comme tous les appareils électroménagers d’ailleurs, peut être sujet à des pannes durant son utilisation. Le meilleur moyen de prévenir ces déconvenues reste un entretien régulier. Toutefois, même avec le meilleur entretien du monde ce genre d’appareil finit toujours par lâcher pour mille et une raisons. Cet article vous permettra de vous occuper vous même de certaines de ces pannes.

S’occuper d’un AVR défaillant

La panne la plus fréquente que les groupes électrogènes grand public développent se situe au niveau du régulateur (AVR) dans la génératrice. Cette pièce a tendance à cramer à tout bout de champs. Sa fonction est de recevoir un faible voltage (entre 6 et 15V) qu’elle transmet au rotor pour permettre à la génératrice de produire de l’électricité. Quand l’AVR est HS, il reçoit le faible courant mais ne le transmet pas.

Du coup le groupe est en marche mais ne produit pas de d’électricité. Il faut donc changer l’AVR. L’opération n’est pas du tout compliquée et revient bien moins chère que d’acheter un nouveau groupe électrogène.

Il faut commencer par démonter l’arrière de la génératrice. Une fois la protection retirée, le fameux AVR se présente sous la forme d’un boîtier noir maintenu par deux vis dans lequel les composants sont coulés dans de la résine et duquel dépasse un condensateur. Il faut juste le débrancher et le remplacer par le nouveau.
Vous pouvez facilement vous en procurer sur des sites comme Ebay ou Ali Express ou dans des magasins de bricolage. il faut toutefois s’assurer de la bonne forme du boîtier que vous achetez, le nombre de fils et la puissance du régulateur par rapport à votre appareil.

Il va sans dire que vous devez mettre l’appareil hors tension avant de le manipuler.

Ces problèmes peuvent aussi se poser

Dans le cas où votre groupe électrogène ne démarre pas, voici quelques vérifications qu’il faut faire avant de le balancer aux oubliettes.

Première étape, le niveau de carburant. Il se pourrait en effet que ce ne soit qu’une simple panne d’essence. Le niveau d’huile ensuite, et compléter au besoin. Il faut aussi vérifier l’état de la bougie, la nettoyer ou la changer au besoin.

En plus de ces petites vérifications, assurez-vous que le robinet de carburant est bien ouvert et que le contact de démarrage est fait. Vérifiez aussi l’état du fusible. En général, lorsque le générateur ne démarre pas, c’est pour l’une de ces raisons.

La troisième forme de panne que l’on rencontre avec les groupes électrogènes est la suivante: “l’appareil s’arrête en cours de fonctionnement”. Dans ce cas-ci, le moteur et le générateur fonctionnent correctement mais l’appareil s’arrête sans raison apparente. Ici aussi, il faut d’abord vérifier les niveaux de carburant et d’huile. Ensuite, réarmer le disjoncteur différentiel s’il est déclenché, après en avoir identifié la cause. Vérifier aussi l’état du fusible.

Si malgré toutes ces actions la panne continue, il faut faire appel à un professionnel. Il saura mieux vous conseiller par rapport à un éventuel renouvellement de l’appareil.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *